Visite de la Présidente de la Sarre à l’École Allemande

Français

C’est en tant que plénipotentiaire des Affaires culturelles d’Allemagne que la Ministre-Présidente de la Sarre, Madame Kramp-Karrenbauer, rendit visite à l’école allemande de Toulouse. Elle y exposa les grandes lignes de la « Stratégie France » du Land de Sarre, à savoir en faire une région bilingue dans l’espace de la génération à venir. Les mesures à entreprendre concernent à la fois le système éducatif sarrois qui doit être amené à privilégier l’enseignement du français dès la maternelle aussi bien que dans la formation professionnelle et continue. Ceci devant permettre aux fonctionnaires et aux employés du privé et du public de comprendre et de s’exprimer en français et de proposer à clients et administrés des formulaires et sites web en français, les médias seraient incités, eux, à publier des articles ou des émissions dans notre langue. Madame Kramp-Karrenbauer insista sur le fait que cette initiative n’est pas destinée à faire concurrence à la position essentielle qu’occupe l’anglais, qui serait enseigné de façon efficace dès le CM2, mais qu’il s’agit de tenir compte à la fois de la position géographique de la Sarre, porte d’entrée vers la France et donc passerelle de transmission culturelle, aussi bien que de l’histoire de cette région placée souvent sous administration française et ayant, pour ainsi dire, une relation « identitaire » avec notre pays.

Dans la partie débats suite à l’exposé, elle sut expliquer, qu’en bonne politique, il fallait s’assurer du soutien d’une majorité de la population, et que les sondages avait donné un taux d’acceptation très élevé, 70% des sondés se sont exprimés pour, et que de ce fait gouvernement et opposition sont d’accord pour persévérer dans cette voie, malgré la situation budgétaire tendue.


Au cours de son exposé, elle mentionna la coopération croissante mise en place dans le secteur de l’éducation professionnelle où des structures communes sont en train de se mettre en place pour contribuer à la lutte contre le chômage des jeunes qui sévit en France et pour pallier au manque d’apprentis et de jeunes techniciens qui frappe les PME allemandes. Madame Kramp-Karrenbauer put parler de cette question lors d’un entretien qu’elle eut avec le PDG d’Airbus, Thomas Enders, où il fut convenu de continuer cet entretien entre experts des deux côtés en vue de possibles coopérations.


Dans ses mots de remerciements, la Proviseure de l’École allemande, Madame Susanne Self-Prédhumeau, mit l’accent sur le fait que l’École allemande de Toulouse, à sa modeste échelle, poursuit une stratégie similaire : un enseignement renforcé du français dès l’école primaire pour les non-francophones, un enseignement renforcé de l’allemand pour les non-germanophones afin d’arriver à un niveau élevé de bilinguisme et de compétences interculturelles à la fin de la scolarité, le tout combiné à un enseignement de très haut niveau de l’anglais pour tous.

Thème

Catégorie

DST
  • Nos partenaires
    Institutionnels
  • Lycée International Victor Hugo
  • Schulen Partner der Zukunft
  • Deustche Auslandsschulen International
  • WDA
  • Consulat Général d'Allemagne Bordeaux