Faiblesses en lecture et en orthographe (dyslexie et dysorthographie)

Français

La Deutsche Schule Toulouse soutient les élèves ayant des faiblesses en lecture et en orthographe afin de garantir l’égalité des chances à ces élèves. Ces difficultés se cantonnent à un domaine spécifique et ne permettent en aucun cas de conclure à des difficultés d’apprentissage dans d’autres domaines.

Le diagnostic de faiblesse en lecture et en orthographe est établi par un expert extrascolaire, un test d’orthographe via le site Lernserver (www.lernserver.de) ou par le responsable en la matière au sein de l’école primaire ou du collège/lycée en concertation avec le professeur d’allemand de l’élève.  
Un diagnostic psychologique formel pour les élèves des classes 1-9 est en général nécessaire que dans la mesure où l’évaluation de l’enfant par les enseignants de la DST (et en particulier par le responsable en la matière) et les parents de l’élève divergent. En cas de présence d’un diagnostic établi en dehors du cadre scolaire, celui-ci est pris en compte par l’école.

Soutien dans les classes 1 et 2 : En cas de difficultés particulières en début de scolarité, les enfants bénéficient d’un apprentissage différencié et personnalisé au sein de la classe. Dans certains cas particuliers, il est possible de faire appel à une tierce personne compétente.

Soutien dans les classes 3 à 5 : A partir de la classe 3, des heures de soutien en lecture et en orthographe peuvent être mises en place en plus du suivi personnalisé en classe.  Lors du passage de l’élève en classe 6, le responsable dyslexie et dysorthographie de l’école primaire transmet toutes les informations concernant l’élève à son collègue du collège/lycée ainsi qu’au professeur principal.

Soutien dans les classes 6 à 10 par un enseignant spécialisé : les élèves ayant des faiblesses en lecture et en orthographe participent obligatoirement à un cours de soutien spécifique.  L’enseignant spécialisé s‘échange régulièrement avec les enseignants des élèves concernés  sur les techniques et les contenus appris en cours de soutien.

Les qualificatifs dyslexique/dysorthographique garantissent l’égalité des chances aux élèves concernés. A côté des mesures de soutien dans ou hors du cadre scolaire (p.ex. cours de soutien), il est possible d’accorder dans des cas particuliers un assouplissement des principes d’évaluation des performances de l’élève (jusqu’à la classe 9) ou d’effectuer une adaptation des conditions (compensation des désavantages, possible pour toutes les classes).
Le professeur d’allemand de l’élève doit être l’interlocuteur privilégié. C’est à lui d’établir par la suite le contact avec le responsable dyslexie/dysorthographie, les autres enseignants de l’élève et l’enseignant spécialisé.

Thème

Catégorie

  • Nos partenaires
    Institutionnels
  • Lycée International Victor Hugo
  • Schulen Partner der Zukunft
  • Deustche Auslandsschulen International
  • WDA
  • Consulat Général d'Allemagne Bordeaux